Trophées de l’Apprentissage 2018

Cette 4ème cérémonie ayant été une réussite, c’est tout naturellement que nous débutons cet article par les remerciements.
Le CFAie remercie l’Agglo Seine-Eure, la Région Normandie, la CMA de l’Eure, la CCI Portes de Normandie, la ville de Louviers et la ville de Val-de-Reuil pour leur contribution à la réussite de cette cérémonie.
Mentions spéciales :
– Aux apprentis du Pôle Cuisine et Restauration : les CAP cuisine B23 pour la préparation du cocktail, l’animation sur plancha et le service, les BP restaurant B11 et HCR B22 pour le service et bien entendu leurs formateurs Sylvain Louchet, Bastien Mare, Rodolphe Valere et François Avelot. Un vrai régal !
– Aux BP fleuristes B11 et Martine Lansard-Boissay pour les compositions florales et les bouquets grandioses offerts lors de la cérémonie
– Aux CAP pâtissiers B21 et Philippe Aublé pour la production des excellentes pâtisseries servies pendant le cocktail
– Aux trois BAC PRO vente pour leur élégant rôle d’hôtesses sur la scène et la remise des lots et trophées aux nominés et lauréats
– Aux MC traiteur et Jean-Pierre Baes pour la production de verrines qui ont fait le bonheur des convives.
Un grand merci à toutes les équipes du CFAie qui ont contribué au bon déroulement de cette soirée, à Myriam Dragée et Laurence Darrort pour leur investissement avec la Youle Compagnie et tous les apprentis qui ont préparé ces saynètes depuis plusieurs semaines et qui se sont transformés, le temps d’une soirée, en véritables comédiens !

~~~~~~~~~~~~~~~~

Pour la quatrième année, les apprentis ont reçu leur diplôme au cours d’une grande soirée organisée par l’Agglomération Seine-Eure et le CFAIE, jeudi 6 décembre : les Trophées de l’Apprentissage. Près de 500 personnes (apprentis, accompagnants, maitres d’apprentissage) y ont répondu présent. Cette manifestation vise à valoriser l’apprentissage, le commerce et l’artisanat, à travers le trinôme apprenti-entreprise et CFAIE. Cette cérémonie est financée par la Région Normandie, l’Agglomération Seine-Eure, le CFAIE, la Chambre de métiers et de l’artisanat de l’Eure, la Chambre de commerce et d’industrie Portes de Normandie et la ville de Louviers.

Les nominés et les lauréats ont été sélectionnés par le CFAIE, qui connait mieux que personne les qualités de ses apprentis.

Au cours de cette soirée au Grand Forum, sept trophées ont été distribués :

1. Trophée du parcours exemplaire remporté par Pangkaj Datta, BP Arts de la Cuisine
2. Trophée de l’Agglomération remporté par Tiffanie Bance, BP Boulangerie
3. Trophée de l’espoir remporté par Anthony Caffiaux, BAC PRO Mécanique Automobile
4. Trophée du civisme remporté par Lamine Barry, CAP Vente
5. Trophée de la réussite professionnelle remporté par Vincente Langlois, Coiffeuse
6. Trophée des champions remporté par Marion Jouen, Fleuriste
7. Trophée du mérite remporté par Abass Keita, MC Traiteur
Toutes nos félicitations à tous les 7, ainsi qu’aux nominés !

Pourquoi ces Trophées de l’Apprentissage ?

La lutte contre le chômage

En co-organisant ces Trophées de l’Apprentissage, l’Agglomération Seine-Eure montre l’importance qu’elle accorde à ce type de formation.
L’Agglomération, qui possède un service dédié à l’Emploi et la Formation, cherche à lutter contre le chômage qui touche 7500 personnes parmi la population active. L’apprentissage est une réponse concrète. Il permet la création d’emplois non délocalisables mais exportables.
Dans un contexte économique difficile, où le chômage touche particulièrement les jeunes, l’apprentissage est l’une des voies de réussite de l’insertion professionnelle. Ces jeunes apprennent un métier en centre de formation et au côté d’un maître d’apprentissage, au sein d’un commerce ou d’une entreprise. 80% des apprentis sont embauchés à l’issue de leur formation.

La vitalité du commerce et de l’artisanat

L’apprentissage est source de vitalité et de pérennité pour les entreprises commerciales et artisanales. Grâce à une formation en prise directe avec la réalité du terrain, l’apprenti apprend à s’adapter aux attentes de la clientèle et participe donc à la vitalité des commerces.
L’apprentissage présente également l’avantage de passer très rapidement du statut d’apprenti à celui de chef d’entreprise ou de responsable d’un point de vente. La transmission d’entreprise artisanale s’effectue plus facilement.

Le maître d’apprentissage transmet un savoir, un savoir-faire, des gestes manuels. Il inculque en même temps le goût du travail bien fait, de l’effort, l’esprit d’initiative, la prise de responsabilité. Autant de valeurs que l’Agglomération a souhaité récompenser à travers ces Trophées de l’Apprentissage.

Laisser un commentaire

Retour haut de page